COMMUNIQUÉS ... ACTUALITÉS

Gaz de schiste : Cascades amorce une volte-face

Cascades préoccupée par une exploitation précipitée des gaz de schiste

Tel que vous avez pu l’apprendre de certains médias, Laurent Lemaire, co-fondateur de Cascades, a fait parvenir la semaine dernière une lettre assurant le Comité de vigilance sur les gaz de schiste Lotbinière-Bécancour que l’entreprise n’acceptera pas que les gazières accèdent aux lots dont elle est propriétaire dans la région de Saint-Sylvère, et ce, tant que les recommandations du comité de l’évaluation environnementale stratégique ne seront pas connues.
Source de l’article : http://blogue.cascades.com/2012/04/12/cascades-preoccupee-exploitation-precipitee-gaz-schiste/


Contenu entier de cette lettre.    

 

VIDEO A VOIR
http://fr.video.canoe.tv/video/en-vedette/en-vedette-aujourdhui/1906868890/volte-face-de-cascades-reportage/1557460150001

 

Volte-face de Cascades: reportage

11 avril 2012, 21:01
De TVA Nouvelles
 
Par Olivier Bourque | Argent
 

EXCLUSIF - Le géant québécois Cascades, qui avait défendu bec et ongles le dossier du gaz de schiste, amorce une volte-face. L’entreprise, qui détient des terrains à Saint-Sylvère dans le cœur du Québec, en refuse l’accès aux gazières, a appris Argent.

Dans une lettre, un des frères fondateurs de l’entreprise, Laurent Lemaire, appuie la campagne anti-gaz de schiste «Vous n’entrerez pas chez nous.» Et le dirigeant se montre plutôt clair sur les intentions de Cascades dans cette communication destinée au comité de vigilance sur le gaz de schiste.

«Je peux vous assurer que Cascades partage vos préoccupations quant à une exploitation précipitée des gaz de schiste», est-il écrit.

«Soyez assurés que Cascades refusera que les gazières, ses contractants ou autres associés accèdent aux lots dont elle est propriétaire dans la région de Saint-Sylvère tant que les recommandations du comité de l’évaluation environnementale ne seront pas connues […]. D’ici là, aucune exploitation ne sera permise. Les travaux d’exploration y seront aussi interdits», a souligné M. Lemaire.

Cette prise de position a été confirmée par le vice-président aux communications, Hubert Bolduc. Selon lui, les frères Lemaire conservent toutefois leurs participations dans la gazière Junex où un ancien cadre de Cascades, Jacques Aubert, est le président du conseil d’administration.

«Au début, on voulait améliorer notre efficacité énergétique et être moins dépendant du pétrole de l’Ouest, a affirmé M. Bolduc. On voulait aussi encourager Junex, une entreprise d’ici. C’était ça notre motivation.»

«Avec cette lettre, on applique un principe de précaution. On veut connaître les avantages et les inconvénients de la ressource», a-t-il poursuivi.

Ces propos tranchent avec ceux d’Alain Lemaire, président et chef de la direction du groupe qui avait semoncé les Québécois sur leur négativisme entourant différents projets, notamment les gaz de schiste, plusieurs fois l’année dernière.

Mal à l’aise

Un an plus tard, les dirigeants seraient très mal à l’aise avec la direction du dossier et auraient peur que cela entre en conflit avec leur image d’entreprise verte, ont confirmé deux sources.

«Ils ont été mal conseillés dans cette aventure, a signalé André Bélisle de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique. Mais les Lemaire sont des gens qui sont connectés aux Québécois et ils comprennent leurs préoccupations d’autant plus que l’on sait maintenant tous les dommages qui sont associés aux gaz de schiste.»

Selon un spécialiste de l’image, les Lemaire n’avaient d’ailleurs pas le choix de reculer dans ce dossier.

«Ils ont convenu que le prix à payer était plus important s’ils continuaient d’appuyer les gaz de schiste que s’ils décidaient de reculer. Il faut dire que l’image des gaz de schiste a beaucoup changé depuis plusieurs mois», a analysé Mathieu Bédard, vice-président chez Défi Marketing.

Source de l’article : http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/04/20120411-184053.html

A propos de Pascale Guillet et Claude Lachapelle

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Blog de Joel Eischen |
botus et mouche cousue |
incognito |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | la Tunisie libre.
| tassim
| CULTURE D'AILLEURS