COMMUNIQUÉS ... ACTUALITÉS, La France aussi... J'en parle

Delphine Batho ne veut pas modifier la loi sur le gaz de schiste

Delphine Batho ne veut pas modifier la loi sur le gaz de schiste

La ministre de l’énergie, Delphine Batho, a exclu mercredi toute modification de la loi interdisant la fracturation hydraulique, dans un débat sur RMC et BFMTV avec Laurence Parisot, la dirigeante du Medef.

 

Source de l’article : http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/05/delphine-batho-ne-veut-pas-modifier-la-loi-sur-le-gaz-de-schiste_3424288_3244.html

 

DE LOURDES CONSÉQUENCES ENVIRONNEMENTALES

La ministre a rejeté tout assouplissement de la loi de juillet 2011 bannissant la fracturation hydraulique en France et rendant impossible l’exploitation en France du gaz de schiste. Elle a qualifié cette décision de « victoire démocratique », consécutive à une « mobilisation sans précédent ».

Mme Batho a justifié l’interdiction par les lourdes conséquences environnementales liées selon elle à l’extraction du gaz de schiste, évoquant « des séismes de plus de 5 sur l’échelle de Richter dans plusieurs Etats américains » et « des pollutions des nappes phréatiques ».

« RELANCER L’ÉCONOMIE DE LA FRANCE »

Pour Laurence Parisot, les gaz de schiste permettraient pourtant de « relancer l’économie de la France ». « Il faut évidemment permettre la recherche », a déclaré la présidente du Medef, qui a également déploré le fait que la France s’interdise « de considérer une ressource qui pourrait tout changer pour la situation économique du pays ».

Les compagnies pétrolières et le patronat français critiquent la loi française qui empêche, selon eux, d’exploiter un filon prometteur. Le Conseil d’Etat doit ainsi examiner une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée en avril par la société pétrolière américaine Schuepbach Energy pour contester la loi française de 2011.

« La réalité, c’est que le coût de sortie du gaz de schiste aux Etats-Unis ne prend pas en compte les dégâts environnementaux » et ce « dumping environnemental [...] n’est ni possible ni souhaitable » en France, a contre-attaqué la ministre de l’écologie. « Moi aussi je veux lutter contre le chômage, et la façon dont nous allons le faire c’est en investissant massivement sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables », a défendu Mme Batho.

Mots-clefs :, , ,

A propos de Pascale Guillet et Claude Lachapelle

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Blog de Joel Eischen |
botus et mouche cousue |
incognito |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la Tunisie libre.
| tassim
| CULTURE D'AILLEURS